Site Autonomie : Seniors, Handicap, Droits

Projets européens

Dernière mise à jour le 13/09/2016
Version imprimableVersion imprimable

D-Active : favoriser la citoyenneté des personnes handicapées

 

D-Active : projet européen pour favoriser la citoyenneté des personnes handicapées

Lancé en novembre 2010, le projet vise à favoriser la participation citoyenne des personnes handicapées mentales et psychiques.

Après « Design for all », D-Active est le second projet à s’inscrire dans le cadre du réseau européen ENSA (European Network for Social Authorities) (ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre) qui regroupe une vingtaine de structures privées et de collectivités dont le Conseil départemental du Val-de-Marne. A ce titre, D-active est cofinancé à hauteur de 75 % par le programme européen GRUNDTVIG.

Autres objectifs : le projet devrait permettre de développer des outils modélisables sur la mise en œuvre de la Classification Internationale de Fonctionnement. Enfin, il entend promouvoir la coopération européenne entre collectivités, dans le secteur des politiques en faveur des personnes handicapées.

En 2011 et 2012, le projet D-Active vise à élaborer deux formations :

Pour cette formation, le Conseil déparemental a engagé un partenariat avec deux associations gestionnaires d’établissements, l’ETAI et l’AFASER. Impulsée dans le cadre du projet européen D-Active, cette initiative a permis la mise en œuvre d’une formation expérimentale de 5 jours en janvier et février 2012, à destination d’une dizaine de professionnels.

Cette formation portait sur :

  • La connaissance de l’environnement institutionnel
  • Les principes de la démocratie participative
  • Les droits et les devoirs des personnes en situation de handicap
  • La réflexion et les actions avec les familles
  • Les outils de la participation active

 

En mai 2011, l'Italie, l'Allemagne, l'Autriche, la Grèce, la Roumanie et l'Espagne se donnaient rendez-vous en Val-de-Marne pour parler du handicap d'une façon européenne dans le cadre du projet D-Active.

Ce projet est en cohérence avec la fiche action n° 24 du schéma départemental en faveur des personnes handicapées intitulée « LA POURSUITE DES ACTIONS FAVORISANT LA VIE DANS LA CITÉ PAR L’ACCÈS AUX LOISIRS, AUX SPORTS À LA CITOYENNETÉ » et s’appuie sur la charte de la participation votée en 2008 par l’assemblée départementale.

 

Mes idées aussi : concertation avec les personnes en situation de handicap mental

 

L’atelier citoyen Mes idées aussi ?! expérimente une démarche de concertation avec les personnes en situation de handicap mental.

Sous l’impulsion du projet D-Active, le Conseil départemental souhaite associer les personnes handicapées mentales aux décisions publiques qui les concernent.

Acteur principal dans les politiques mises en place dans le domaine du handicap, il entend ainsi donner la parole à ces publics souvent oubliés. En connaissant mieux les usages et idées, il pourra ainsi enrichir ses actions et traduire concrètement les avis des citoyens dans son activité. Ce projet expérimental s’inscrit dans le cadre de la charte de la participation et s’adresse, pour l’instant, à deux associations partenaires.

C’est pourquoi le Conseil général invite les Val-de-Marnais en situation de handicap mental à participer à un atelier citoyen pour discuter et formuler des propositions d’actions.

Cinq ateliers ont réuni 26 personnes volontaires en situation de handicap mental de juin à juillet. En présence de Brigitte Jeanvoine, vice-présidente chargée des solidarités en faveur des personnes âgées et des personnes handicapées, ces rencontres ont privilégié des modes d’expression simple et en petits groupes : utilisation de l’oral plutôt que l’écrit, l’image, la représentation graphique, le dessin, la photo… L’objectif était de débattre sur des questions de politique publique et d’élaborer des recommandations remises à l’élue, dans le cadre d'une restitution réalisée à l’issue des échanges.

 

La prise en compte du handicap dans l’aménagement de la ville

Échanges et sensibilisation sur la prise en compte du handicap dans l'aménagement de la ville en France et en Europe

Le projet « Design for all/Concevoir la ville pour tous » vise à favoriser la conception d’espaces publics liant accessibilité et adaptabilité dans le contexte du vieillissement de la population.

A l'initiative du Conseil départemental, ce projet est piloté par la Direction de l' Autonomie (DA), en partenariat avec l’Institut d’Urbanisme de Paris (Université Paris XII) et le Conseil d’architecture, d’urbanisme et d’environnement du Val-de-Marne.

Soucieux d’améliorer la conception d’espaces accessibles pour les personnes en situation de handicap, le Conseil départemental du Val-de-Marne se mobilise fortement et depuis longtemps sur la question de l’accessibilité à travers différents engagements du projet « Mieux vivre en Val-de-Marne » déclinés notamment dans le cadre des schémas en faveur des personnes handicapées (ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre) ou encore au sein du schéma départemental d’aménagement (ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre).

Programme et calendrier du projet "Design for all"

Co-financé par le programme européen LEONARDO, le projet se décline sur deux années universitaires (2008/2009 et 2009/2010) en trois types d’actions entre novembre 2008 et juin 2010 : journées de formation, visites d’étude et organisation d’un concours d’idées.

Sensibilisation des étudiants de l'institut d'Urbanisme de Paris novembre 2008 (Université Paris XII - Val de Marne)

Visites d'études en 2009

  • à Bruxelles (juin 2009) : rédaction commune du cahier des charges du concours par les partenaires du projet ; rencontre et visite d'études avec des enseignants de l'école d'arts visuels La Cambre.
  • en Suède (Octobre 2009) : participation de 18 étudiants de l'IUP à un échange avec leurs homologues d'une école de design suédoise à Hällefors et à Solna.

 

Sites à visiter