Site Autonomie : Seniors, Handicap, Droits

Les résidences autonomie

Version imprimableVersion imprimable

Les résidences-autonomie
Anciennement dénommées « logements foyers », les « résidences-autonomie » sont des établissements qui comportent des logements individuels et des espaces collectifs. Elles accueillent des personnes âgées autonomes, ou peu dépendantes et proposent aux résidents un certain nombre de prestations et/ou services (restauration ou portage de repas, animation, actions de prévention…)
Vivre dans une résidence autonomie permet:
•       de continuer à vivre de manière indépendante ;
•       de bénéficier d’un environnement plus sécurisé ;
•       d’utiliser des services collectifs ;
•       de bénéficier d’un loyer modéré.
Le Val-de-Marne est un des départements français comptant le plus de résidences autonomies puisqu’il compte 51 résidences autonomies réparties sur 31 communes. Ces structures représentent  2 772 logements avec une capacité globale de 3 295 résidents.  
Les résidences-autonomies sont gérées par des organismes à but non-lucratif (CCAS, Association ou bailleur social). Elles ont une vocation sociale importante et le coût du loyer y est modéré.
 
 
Maintenir les facultés des résidents et prévenir l’isolement social.
Dans la continuité de la loi d’adaptation de la société au vieillissement, un décret précise la nature des actions individuelles ou collectives « socle » dont la plupart sont d’ores et déjà mises en œuvre dans les résidences autonomies :
•       Mettre à disposition un logement privatif et des locaux collectifs ;
•       Proposer des possibilités d’accès à un service de restauration, de sécurité apportant une assistance au résident 24h/24,  d’entretien du linge ;
•       Proposer des possibilités d’accès à des actions de prévention de la perte d'autonomie et de participer à des prestations d'animation de la vie sociale ;
•       Proposer des possibilités d’accès aux moyens de communication, y compris Internet ;
Au travers de ces prestations, l’objectif du législateur est maintenir l’autonomie des résidents, mais aussi prévenir leur isolement social.
 
Financer avec le forfait autonomie
La conférence des financeurs a déterminé les actions susceptibles d’être financées dans le cadre du Forfait autonomie en 2016 :
•       Prévention primaire : Accessibilité numérique
•       Prévention secondaire : Prévention des chutes / Mobilité
•       Prévention tertiaire : Sensibilisation à l’hygiène bucco-dentaire
Le montant du forfait est établi et versé par le Département, dans le cadre d'un contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens (CPOM). Pour les 10 gestionnaires ayant signé un CPOM au titre de l’année 2016, le montant du Forfait autonomie a été arrêté à 217,63 € par résident.     
Le forfait autonomie prendra en charge la rémunération des personnels exécutant ces prestations, ainsi que le recours à des intervenants extérieurs (ergothérapeutes, psychomotriciens…) et/ou à des jeunes en service civique.
 
 
Contacts :
laurent.bayen@valdemarne.fr
nelly.rakevitch@valdemarne.f