Site Autonomie : Seniors, Handicap, Droits

Difficulté absolue et Difficulté grave

Version imprimableVersion imprimable

 

Pour accéder à la prestation de compensation du handicap (PCH), une personne doit présenter une difficulté absolue pour la réalisation d’une activité ou une difficulté grave pour la réalisation d’au moins deux des activités.

La difficulté est qualifiée de :

  • difficulté absolue lorsque l’activité ne peut pas du tout être réalisée par la personne elle-même ;
  • difficulté grave lorsque l’activité est réalisée difficilement et de façon altérée par rapport à l’activité habituellement réalisée (mobilité, entretien personnel, communication…).

La détermination du niveau de difficulté se fait en référence à la réalisation de l’activité par une personne du même âge qui n’a pas de problème de santé. Elle résulte de l’analyse de la capacité fonctionnelle de la personne, capacité déterminée sans tenir compte des aides apportées, quelle que soit la nature de ces aides. Elle prend en compte les symptômes (douleur, inconfort, fatigabilité, lenteur, etc.), qui peuvent aggraver les difficultés dès lors qu’ils évoluent au long cours.